Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
71
22/01/2021

Je me suis trompé de carburant dans ma voiture, que faire ?

Vous venez d’acheter une nouvelle voiture et vous n’y êtes pas encore habitué ou vous avez simplement eu un moment d’inattention ? Peu importe la raison, si vous vous êtes trompé de carburant en faisant le plein de votre auto, cela peut avoir de lourdes conséquences sur le bon fonctionnement de votre moteur. Quel est l’impact d’une erreur de carburant et comment réagir si cela vous arrive ? Suivez les conseils du Club.

Mettre de l’essence à la place du diesel

L’erreur de carburant la plus fréquente est celle qui consiste à remplacer le diesel par de l’essence. Or, c’est également le cas le plus nocif pour votre auto. En effet, l’essence dispose d’un effet nettoyant qui détruit la couche de protection qui permet au système d’injection de votre moteur diesel de bien fonctionner. Pas de panique toutefois si vous vous êtes rendu compte à temps de votre erreur car il existe un taux maximal d’essence que peut supporter une voiture diesel, il s’élève à :

  • 15 % l’hiver ;
  • 10 % le reste de l’année ;
  • Seulement 3 % pour les nouveaux moteurs diesel « common rail » (à rampe commune) comme le TDI, HDI, DCi, etc.

Si vous n’avez pas dépassé ces seuils, votre voiture doit pouvoir rouler sans trop de risques. Cependant si vous constatez le moindre symptôme anormal, n’hésitez pas et contactez un professionnel de l’automobile sur-le-champ.

Mettre du diesel à la place de l’essence

Mettre du gazole à la place de l’essence est une erreur moins courante. Les pistolets des pompes de diesel sont généralement équipés d’un détrompeur et sont trop larges pour s’insérer dans le réservoir d’un véhicule essence. Ce qui empêche, en théorie, de se tromper. Même s’il arrive malgré tout que certains automobilistes fassent l’erreur. Sachez qu’en règle générale, un moteur essence peut tolérer une quantité de diesel inférieure à 10 %.

Le saviez-vous ?

Événement rare mais possible : une station-essence peut également se tromper de carburant en remplissant les réservoirs de la station. Et sans le savoir, vous pouvez être amené à faire le plein de gazole pour votre voiture essence ou inversement d’essence pour votre véhicule diesel. Dans un tel cas, la station doit prendre en charge les dégâts engendrés par l’inversion des carburants dans les cuves.

Que faire si je me suis trompé de carburant ?

Lorsque vous vous rendez compte que vous avez fait une erreur de carburant, il y a 3 réflexes à avoir.

  • Identifiez les quantités de mauvais carburant présentes dans votre réservoir

Si vous avez mis de l’essence à la place du diesel mais que vous n’avez pas dépassé les seuils autorisés (15 % en hiver, 10 % le reste de l’année, 3 % pour un moteur common rail), il vous suffit de faire le plein de diesel le plus rapidement possible afin de diminuer la quantité d’essence et éviter ses effets néfastes. Nous vous conseillons également de ne pas brusquer le régime moteur en roulant, ce qui vous permettra de compenser la perte de lubrification liée à la présence d’essence dans le réservoir.


Par exemple
, si vous disposez d’un réservoir de 40 litres et que vous vous rendez compte de votre erreur après seulement 4 litres remplis (sauf si vous avez un moteur common rail), faites rapidement le complément avec le bon type de carburant et vous devriez pouvoir vous en sortir sans trop de dégâts.


De même, si vous n’avez pas dépassé le seuil de 10 % de diesel dans votre moteur essence, le fait de faire le plein dès que possible avec de l’essence devrait vous tirer d’affaires.

Astuce du club

Si malgré le fait que vous n’ayez pas dépassé les seuils de tolérance vous constatez le moindre symptôme anormal, n’attendez pas et contactez au plus vite un professionnel de l’automobile. Si votre auto doit être immobilisée, pensez à notre garantie « Dépannage / remorquage 0 km » et soyez pris en charge même en bas de chez vous !

  • Ne démarrez pas votre véhicule

Si vous avez dépassé le taux maximal que peut supporter votre moteur de carburant non adapté. Par exemple, si vous ne vous en rendez compte qu’après avoir fait un plein complet, le premier réflexe à avoir est de ne pas démarrer votre voiture. En effet, si vous mettez le contact, le carburant risque de se répandre dans le système d’injection de votre auto et d’engendrer de lourds dégâts. Dans ce cas, déplacez votre véhicule sans allumer le contact et mettez-vous en sécurité.

  • Faites réaliser une vidange de votre réservoir

Une fois que vous avez placé votre voiture en sécurité, vous devez impérativement réaliser une purge de votre réservoir. Deux options sont alors possibles :

  • Renseignez-vous auprès de la station-service pour voir si elle est dispose des équipements nécessaires à la réalisation d’une vidange de votre réservoir sur place ;
  • Faites appel à un dépanneur pour la prise en charge de votre véhicule.

Bon à savoir : Vous avez rempli le réservoir de votre vieille voiture SP98 avec du SP 95 ? Pas de panique, vous devriez pouvoir rouler sans problème à condition de faire l’appoint dès que possible avec du SP98. Cependant, sachez que votre auto fera sûrement de légers bruits et cliquetis le temps que la totalité du SP95 soit évacuée. En cas de doute, n’hésitez pas et faites appel à un professionnel de l’automobile.

Quels sont les signaux d’alerte pour une erreur de carburant ?

Quelle que soit la quantité de mauvais carburant que vous avez ajoutée à votre réservoir, soyez particulièrement attentif aux symptômes qui vous indiquent que votre moteur est endommagé par l’inversion des carburants :

  • Vous entendez des cliquetis ou/et des bruits de hoquet provenant du moteur ;
  • Votre moteur a des ratés et broute ;
  • Vous constatez une fumée inhabituelle ;
  • Le moteur s’arrête

Rendez-vous chez votre concessionnaire le plus proche pour évaluer les dégâts.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !